AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Ooh La La [Lyly R.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

▬ Nombre de messages : 154
▬ Date d'inscription : 09/12/2008
▬ Age : 31
▬ Amour : today, a sweet blondy girl make me smile
▬ Humeur : In very Goog Trip
▬ Rêve : Vivre Woodstock ! comment ça c'est impossible?! è_é

Ill' be there for you
▬ Rps : Organisateur dans l'évènementiel
▬ Mes Friends.:
▬ Secret, Peur, Ambition, Rêve :


MessageSujet: Ooh La La [Lyly R.]   Lun 13 Sep - 2:48



Ooh la la
Lyly Renoir & Andrix Corso
16 h // Pelouse du Bryant Park
40th / 42nd Streets & 5th / 6th Avenues


La journée commençait plutôt paisiblement. Pour moi, elle commençait aux alentours des 14h, l’heure à laquelle j’avais l’habitude de me réveiller quotidiennement. Si on m’apercevait débout avant cette heure si c’est tout simplement que je n’avais pas dormi de la nuit. Pour bien débuter ce sympathique lundi, je pris un bon petit déjeuner dans le diner en bas de mon appartement. Café à volonté, pancakes, œuf, bacon, rien de mieux pour être dans une forme olympique ! Il fallait surtout que je comble mon estomac qui n’avait pratiquement qu’ingurgité de l’alcool le soir précédent. J’avais passé une soirée plutôt mouvementée pour un dimanche. L’après-midi c’était terminé dans le Central Park où j’avais rencontré un petit groupe d’amis. Guitares, percutions, tout étaient là pour passer un moment sympa sous le signe de la musique improvisée alors que le restes des new-yorkais s’épuisaient au baseball, au tennis, au footing ou je ne sais quel autre sport qu’il était coutume de jouer dans cet immense forêt citadine.

Quand la nuit débarqua amenant avec elle un voile de douceur, on se refugia tous dans un bar pour y manger un cheeseburger et les verres de bière, de whisky et cie suivirent très vite. Quand je rentrai dans mon appartement, encore un peu défoncé, je crois bien que les gamins s’en face étaient sur le chemin de l’école. Haa les pauvres !!

Mon petit-déjeuner avalé, je me décidai alors à errer un peu au niveau de Time Square, histoire de me fondre dans la foule des touristes et m’inspirer de la folie de cette place pour me donner de l’énergie. Cela avait beau être hyper touristique, être le lieu suprême où l’argent circulait à tout flot, j’aimais me balader ici et cela à n’importe quel moment de la journée ou de la nuit. C’était un petit monde à part avec toutes ces affiches publicitaires qui donnent envi de tout consommer, bouffe, fringue, spectacle, télé… quand on passait dans cette rue, on avait cette envi que nos semaines durent plus longtemps pour avoir le temps de tout faire. Mais c’était presque irréalisable. Après avoir flâner quelques temps, je me dirigeai vers le Bryant Park qui se situait derrière la New York Public Library. J’achetai un café à l’un des stands installés dans le parc et je m’installai sur une des chaises mis à disposition sur la pelouse. Après le central Park, c’était le parc que je préférai. Il n’était pas grand, il y avait tout juste une fontaine pour enjolivait le décor, mais c’est là que j’aimais me poser quand j’avais quelques heures à perdre.

Je regardai un peu autour de moi, histoire de voir si un visage m’était connu. Et à quelques mettre je cru reconnaître une jeune fille que je venais de rencontrer. Sans attendre de savoir si elle était seule ou non, je pris ma chaise avec moi pour la déplacer à ces côtés. Je déposai le fauteuil de ferraille tout en m’adressant à la demoiselle.

- Lyly c’est bien ça. La jeune française qui débarque tout juste à New York ?

Voilà ma façon de la saluer. Le tout dans la détente et avec une attitude nonchalante. J’espérai au moins que je ne me trompais pas de personne et qu’elle se souvenait aussi de moi. Sinon ben ce serait l’occasion de se faire une nouvelle rencontre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

▬ Nombre de messages : 84
▬ Date d'inscription : 05/09/2010
▬ Age : 29
▬ Multicompte : nop'
▬ Statut Marital : single
▬ Age du personnage : 22 ans
▬ Métier : étudiante en arts du spectacle
▬ Photo, Photo :


MessageSujet: Re: Ooh La La [Lyly R.]   Mar 14 Sep - 17:39


' It's time for a walk. '




Une heure du matin. Et voilà, la première journée de travail était officiellement terminée. Et finalement, accueillir des gens dans un cinéma était presque aussi sympa que de le faire dans un café-théâtre. Sauf qu’il y avait bien plus de monde à l’AMC Movie Theater qu’où elle bossait lorsqu’elle était encore étudiante à Paris. Elle était tout de même contente d’avoir trouvé cet emploi, de toute façon elle avait besoin d’un salaire pour vivre, et travailler à temps plein lui là-bas devrait lui permettre de pouvoir bien vivre. Heureusement, parce qu’elle n’avait pas l’intention de quitter la Big Apple pour des problèmes d’argent.
Mais il n’était pas encore l’heure de se coucher, puisqu’elle devait encore terminer un devoir à rendre pour le lendemain. La nuit promettait d’être longue, trop longue. Heureusement que le café existe, que ferait-on sans lui ? Un café, un bon donut, et voilà, Lyly était prête pour bosser. Un dossier qui nécessita encore deux heures de travail jusqu’à ce qu’elle puisse enfin rejoindre la chaleur de son lit. Quelle sensation agréable que de se glisser dans les draps. En particulier un dimanche soir en sachant que vous avez cours le lendemain matin …


Et le réveil sonna à 8H. Forcément, la matinée s’annonçait difficile pour la jeune fille. Pour preuve, elle commença par se préparer un café et mit dix minutes avant de retrouver où étaient rangées ses tasses, à savoir tout près de la cafetière. Des pancakes avec, et un jus de fruit, et le petit-déjeuner était idéal. Elle termina par une bonne douche, et ce fut seulement à ce moment là qu’elle commença à se réveiller.
La journée en revanche passa assez rapidement, elle apprécia beaucoup ce petit pique-nique, préparé la veille par son meilleur ami, dans un parc non loin de la NYU qu’ils partagèrent. Rien de plus agréable que d’être au calme à parler de n’importe quoi. Et après ça, n’ayant plus cours et un texte intégral d’une pièce de théâtre à lire, Lyly décida de se rendre dans ce charmant parc qu’elle avait découvert par hasard la première semaine de son arrivée, alors qu’elle cherchait un endroit calme où se détendre. Et le Bryant Park s’était avéré être parfait. Elle avait depuis pris l’habitude de s’y rendre au moins une fois par semaine, en général pour lie, ou simplement observer les gens. C’était quelque chose qu’elle adorait faire. C’était fascinant tout ce qu’on pouvait apprendre sur une personne en si peu de temps. Ou simplement essayer de deviner quelle vie elle mène, pourquoi elle est ici en plein après-midi au lieu de travailler. Mais aujourd’hui, elle devait se concentrer sur sa pièce.
Elle s’installa donc sur l’une des chaises, à son endroit habituel à l’ombre près de la fontaine, et commença sa lecture. Elle était tellement prise par celle-ci qu’elle ne vit pas un jeune homme arriver et s’installer à côté d’elle. Mais le son de sa voix la sortit de sa concentration. Elle leva alors les yeux vers le garçon en question, et sourit lorsqu’elle le reconnut.


- Andrix, le jeune homme qui vit la nuit. Ravie de te voir ici. Tu profites aussi du soleil pour une petite balade ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

▬ Nombre de messages : 154
▬ Date d'inscription : 09/12/2008
▬ Age : 31
▬ Amour : today, a sweet blondy girl make me smile
▬ Humeur : In very Goog Trip
▬ Rêve : Vivre Woodstock ! comment ça c'est impossible?! è_é

Ill' be there for you
▬ Rps : Organisateur dans l'évènementiel
▬ Mes Friends.:
▬ Secret, Peur, Ambition, Rêve :


MessageSujet: Re: Ooh La La [Lyly R.]   Jeu 16 Sep - 0:46

    Le soleil ? ha oui c’était cette chose nécessaire à la vie. Sans ce brin de soleil, plus aucune forme de vie n’était possible. On ne s’en rend pas compte forcément, mais la lumière du jour est vitale à notre santé. Cela influe sur notre forme autant physiologique que psychologique. J’avais déjà passé plusieurs jours de suite sans voir une seule fois le soleil et je peux vous dire que ce n’était pas beau à voir. C’était à un moment où j’aimais prolonger n’importe quelles soirées. Je rentrais entre 5 et 6 heures du matin. Je dormais jusqu’à 16 h parfois même beaucoup plus tard et quand je me décidai à sortir de mon appartement, la nuit tombait déjà. Au bout d’un moment, je devenais de plus en plus pale. Apparemment ça faisait peur puisqu’à chacune de mes apparitions on me demandait si j’allais bien, si j’étais fatigué. En clair c’était la question polie pour dire wahhh tu as une sale gueule… Je dois avouer que même moi je me trouvais encore plus pale que d’ordinaire déjà que je n’étais pas bien bronzé. On me traitait parfois de vampire ce qui me plaisait assez jusqu’à que débarquent le phénomène Edward et compagnie. Après ça, j’avais immédiatement envi de reprendre des couleurs. Mais à vrai dire, je n’avais pas eu trop le choix. Je tombai malade, et le médecin me prescrivit une cure de soleil pour récupérer. Je trouvai ça plutôt cool comme traitement. Enfin bref, depuis j’avais pris un rythme de vie un peu plus raisonnable. Je n’abusai plus autant des soirées. Enfin c’est vite dit tout cas. Disons que je n’enchainai plus autant de soirée de suite et cela pour plusieurs raisons. La première était professionnelle. Mes contractant s’arrangeait toujours pour me donner des rendez-vous en pleines journées. C’était souvent les moins marrant et moins cool. Et deuxièmement, maintenant que j’étais avec Kacey, je m’efforçait de lui gardait toujours un peu de temps pour elle et elle n’avait pas toujours envi de me voir seulement de nuit.

    - on peut dire ça ainsi ! trainer dans ce parc c’est un peu ma façon à moi pour me mettre en forme pour la soirée.

    Je n’avais pu discuter qu’une seule fois avec Lyly. Elle avait était cool donc je me souvenais assez bien d’elle. En tout cas, elle ne me contredit pas c’ets donc que je n’avais fait aucune erreur sur son nom et son origine. Je m’impressionnais presque moi-même. Son petit accent français m’amusa légèrement. C’était toujours charmant d’entendre parler l’anglais. Ils avaient beau avoir la meilleure prononciation possible il y avait toujours quelques choses qui trahissait leur origine.

    - tu vas bien ? j’espère au moins que je ne te dérange pas… tu voulais peut-être lire tranquillement ton bouquin qui m’a l’air bien compliqué d’après la couverture.

    Je penchais la tête pour deviner ce qu’elle tenait dans les mains. Je faisais ça en toute spontanéité sans chercher à être indiscret.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

▬ Nombre de messages : 84
▬ Date d'inscription : 05/09/2010
▬ Age : 29
▬ Multicompte : nop'
▬ Statut Marital : single
▬ Age du personnage : 22 ans
▬ Métier : étudiante en arts du spectacle
▬ Photo, Photo :


MessageSujet: Re: Ooh La La [Lyly R.]   Ven 24 Sep - 18:03


' It's time for a walk. '





" De la compagnie ça n'est jamais de refus. "

S'il y avait bien quelque chose qui lui avait fait peur lorsqu'elle avait décidé de quitter la France pour partir seule de l'autre côté de l'océan, c'était de devoir supporter la solitude. Elle avait toujours détesté ça, pour elle le plus important c'était d'être entourée, quitte à en étouffer. Elle préférait ça plutôt que de devoir passer toute une semaine sans parler à personne, parce qu'avait tout ce qu'elle faisait, c'était se perdre dans ses pensées, et en général pas les plus belles. Alors se retrouver sans personne après la mort de sa mère était certainement une très mauvaise idée.
C'était d'ailleurs pour cette raison qu'elle avait acceptée que son meilleur ami l'accompagne, pour ne pas passer tout son temps à se dire que si elle avait dit à sa mère de rester auprès d'elle plutôt que de partir seule prendre l'air, ce camion ne l'aurait pas percuté. Mais on lui avait dit qu'il ne fallait jamais vivre avec des regrets, parce qu'après ils ne font que vous hanter.

La jeune française aimait la compagnie. Et puis par dessus tout, elle avait toujours aimé faire de nouvelles connaissances. Elle n'avait parlé avec Andrix qu'à une soirée, et malgré ce peu de temps elle l'avait tout de même bien apprécié. Un peu de temps en sa compagnie ne pourrait donc qu'être agréable.

Elle lui montra la couverture de son livre, « Les Bacchantes ».

«  Ne te fies pas à la couverture, c'est une pièce assez facile à lire en fait. »

Elle l'avait déjà lu lors de sa première année d'arts du spectacle, elle qui pourtant préférait les comédies aux tragédies, avait pourtant bien apprécié cette pièce.

«  Mais je vais m'arrêter là. »

Lyly referma son livre et le rangea dans son sac.

« Alors comme ça, tu viens souvent ici ? Tu as déjà remarqué alors que tous les soirs, du moins à chaque fois que je suis venue, il y a une dame qui s'assoit près de la fontaine et y jette une pièce par dessus son épaule? Je serai curieuse de savoir quel souhait elle fait à chaque fois. »

Cela dit, la curiosité était un vilain défaut, il paraît. Mais c'était intéressant de voir les habitudes de certaines personnes qu'on ne connait même pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ooh La La [Lyly R.]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ooh La La [Lyly R.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Friends Like Us ! La suite de F.R.I.E.N.D.S :: Celui qui se détend ... :: Archives-